Clonage d’un être vivant

lundi 4 juin 2012
par  Paul Fabre
popularité : 73%

1) Définition :

Multiplication in vitro d’un organisme, d’une cellule souche ou d’un gène, en grand nombre d’exemplaires identiques.

2) Est-il possible de cloner un être vivant ?

Le clonage humain, mission impossible ? Il semble en effet irréalisable, en l’état actuel de la science, de »copier » des êtres humains ou même des primates, selon des scientifiques qui suggèrent que les tentatives de clonage reproductif sur des singes ont échoué à cause d’un obstacle moléculaire fondamental.

 »La plupart des personnes impliquées dans le domaine du clonage vont être surprises », estime le directeur de l’équipe de recherche, Gerald Schatten. « Ce travail démontre qu’il y a un nid-de-poule dans le processus. Nous connaissons désormais la profondeur et la largeur du nid-de-poule, et nous mettons au point des stratégies pour le contourner ».

Des dizaines d’animaux clonés, dont des vaches, cochons, souris, chèvres et même un chat, sont nés depuis que Dolly la brebis est devenue le premier être vivant créé à partir d’une cellule adulte en 1997. Néanmoins, il s’agit d’un domaine toujours aussi incertain : beaucoup de morts prématurées, mais aussi beaucoup de malformations importantes.

En pratique, pour obtenir un clone, les scientifiques prélèvent un ovule d’une femelle qu’ils vident de son noyau et donc du patrimoine génétique de la « mère », pour le remplacer par de l’ADN d’une cellule adulte de l’animal à cloner. Un choc électrique doit ensuite entraîner la division. Si tout va bien, l’oeuf devient un embryon qui peut être implanté dans l’utérus de la mère.

Il a fallu 277 tentatives pour Dolly. L’équipe de Gerald Schatten a multiplié les essais pour cloner un singe rhésus : 724 oeufs qui ont formé seulement 33 embryons, et pas une seule grossesse.

JPEG - 12.5 ko

3) animale cloné

Le clonage animal consiste à produire un animal qui est, essentiellement, une copie de l’original.

Ce processus fait généralement intervenir une technique appelée transfert de noyau de cellule somatique ou SCNT (Somatic Cell Nucleus Transfer). Une copie génétique d’un animal est produite en remplaçant le noyau d’un ovule non fécondé (cellule-œuf) par celui d’une cellule du corps (cellule somatique) de l’animal pour former un embryon. L’embryon est ensuite transféré dans l’utérus d’une mère porteuse, où il se développe alors jusqu’à la naissance.



Commentaires